Sélectionner une page

NOS ACTIONS

Comment promouvoir une nouvelle politique des drogues ?

L630 est avant tout un réseau d’acteurs présents depuis plusieurs années et engagés pour une véritable réforme des politiques publiques des drogues en France et en Europe. Notre travail s’oriente autour de trois grands piliers : La promotion des droits humains et la réforme des lois pénalisant l’usage des drogues, le renforcement des politiques de santé publique et de réduction des risques, l’engagement pour faciliter l’accès à l’usage médical des drogues (cannabis et psychédéliques notamment).

Le rôle de L630 est de construire un véritable réseau, de travailler avec les associations déjà engagées en France en participant activement au Collectif pour une Nouvelle Politique des Drogues (CNPD) de même qu’en engageant des personnalités françaises et européennes pour permettre l’émergence d’une société civile qui soutient la réforme.

En savoir plus sur L630

Vous souhaitez en savoir plus sur notre organisation, son histoire et l’équipe qui la compose ? Cliquez ici !

L’organisation croit dans le changement politique et considère que la réforme ne peut se résumer à un débat idéologique ou scientifique. Elle estime qu’il est nécessaire de mobiliser l’opinion plus largement et d’engager par exemple de véritables outils pour mesurer les envies et les besoins des citoyen. 

Ces objectifs sont soutenus par une méthode fondée sur trois piliers essentiels :

–  Respecter la légitimité des acteurs existants, travailler avec eux en harmonie, ne pas tenter de les représenter mais les laisser s’exprimer dans l’espace public.
Travailler dans le fond des sujets pour les faire avancer, notre participation ne doit jamais se limiter à synthétiser les travaux déjà réalisés mais davantage à produire un véritable contenu, chercher à apporter des données et des clés d’analyse nouvelle.
Toujours être force de propositions, défendre des recommandations claires et pragmatiques : notre objectif n’est pas de définir des principes mais de les rappeler et de les rendre accessibles.

"Notre objectif est de construire une alliance, non une nouvelle fédération. Les organisations et les personnes sont tellement plus fortes lorsqu'elles peuvent exprimer leur identité"

Yann Bisiou, Président de L630

Comment ça marche L630 ?

A L630, nous considérons qu’il est nécessaire de mettre en place des plans de plaidoyer efficaces et modulables. Nous nous organisons donc sous formes de « groupe de travail ». A chaque sujet ou thématique important, nous créons un groupe. Doté d’un coordinateur, de financements et d’une lettre de mission, ce groupe intègre les différents experts et contributeurs aux projets. 

 

Pour nous, il n’y a rien de plus important que la transparence en matière d’actions et de projets à mener. C’est pourquoi nous rendons compte de manière quasi-systématique des actions et projets que nous mettons en oeuvre, via les réseaux sociaux et dans les médias mais aussi à travers la présentation des projets. 

Je souhaite rejoindre un groupe de travail

Les groupes de travail en cours

France – Naloxone : Faire face aux overdoses

Plus de 400 morts chaque année, la bataille contre les surdoses aux opioïdes est dure. Elle est menée depuis de nombreuses années par les associations et le gouvernement avec des résultats importants : Une augmentation qui a toujours été limitée, des moyens d’action développés toujours un peu plus.

Mais face au spectre d’une crise des opioïdes au retentissement mondial, la nécessité de bénéficier de la molécule de naloxone partout sur le territoire et dans toutes les circonstances apparaît comme un mouvement nécessaire. C’est pourquoi, nous avons lancé depuis le mois d’août un groupe de travail sur la naloxone. 

Objectifs : Produire une enquête sur l’accès de la naloxone en pharmacie, porter le plaidoyer pour un spray par voie nasale, évaluer la mise en oeuvre de la feuille de route.  

Informations

Membres : 

– Béchir Saket

Sacha Benhamou

Julia Monge

– Bastien Reyne

Date de création : Juillet 2019

France – Produits dérivés du chanvre : Réglementer un marché émergent

Plus d’une centaine de procès ouverts, L630 se mobilise pour défendre les boutiques qui proposent des produits à base de chanvre contenant du cannabidiol. Surtout, l’association entend faire émerger dans l’espace public des propositions portées par les citoyens et destinées à concrétiser une proposition de réglementation dans les prochains mois.

Objectifs : Faire le bilan d’un an et demi d’application de la loi en matière de chanvre, proposer une réglementation, verser au débat public une proposition cohérente et pragmatique pour le CBD en France. 

Informations

Membres : 

– Ingrid Metton

– Yann Bisiou

– Laurène Tran

Date de création : Juillet 2019

Europe – Medical cannabis : Why and how to build a common regulatory framework in Europe ?

Medical cannabis is suggesting many new perspectives and is now moving the borders of the classical healthcare systems. Today, the conclusion that we make about our current paradigm is their limits. How can a system be considered as helpful while on one hand it can create the opioid crisis and on the other it forbids medical cannabis? How can a system be considered as virtuous when it allows certain products with high toxicity and misused while it forbids a drug with a low level of toxicity and that could be helpful for a lot of patients?

Information

Members : 

– Béchir Saket

– Lola Gourdon

 

Created on: Dec. 2019

Les groupes de travail en cours de lancement

(France) Prohibition des drogues : 50 ans, ça suffit ! 

50 ans après le vote de la loi de 1970, les choses n’ont pas changé : La loi continue d’incriminer de plus en plus de citoyens et les dispositions législatives semblent aujourd’hui hors du temps. Nous nous mobilisons donc à l’occasion des 50 ans de la prohibition de l’usage personnel pour faire de 2020 l’année du changement législatif. 

Objectifs : Organiser des conférences et débats sur la prohibition des drogues, promouvoir un réseau d’associations engagées pour la dépénalisation, réaliser une évaluation de la loi de 1970. 

Informations

Membres : 

– Sophie Nicklaus

– Robin Drevet

– Davide Fortin

– Béchir Saket

– Sacha Benhamou

Date de création : Février 2020

Les groupes de travail à venir

France : Usage médical des psychédéliques

A quand les thérapies psychédéliques en France ? C’est la question que se posent nos partenaires, la Société Française des Psychédéliques. Chercheurs, universitaires et médecins signent à la fin de cette année 2019 un manifeste pour appeler à l’ouverture d’une véritable expérimentation de l’usage médical des psychédéliques.

L630 les accompagne et participe de ce mouvement dans la volonté de promouvoir d’une part la mise en place d’une législation plus générale déterminant l’usage médical de ce qui est aujourd’hui considéré comme « stupéfiants ». Dans ce cadre, nous cherchons à mobiliser de nouvelles parties prenantes et construisons aujourd’hui un groupe de travail autour de cette question. Si vous souhaitez y participer, n’hésitez pas à nous adresser un mail à : hello@l630.org

France : Vapotage et réduction des risques

Considéré comme un outil essentiel de réductions des risques par les acteurs du secteur de l’addiction, le vapotage peine à convaincre et les dispositions législatives actuelles sont considérées comme peu engageantes. A l’heure où le silence des autorités est de mise, L630 souhaite lancer un groupe de travail qui sera piloté par Olivia Hicks, Médecin addictologue, pour réaliser des rencontres, réunir les données de la littérature et faire émerger des propositions justes en la matière afin de les porter auprès de la représentation nationale. 

Objectif :

– Intervenir en soutien et en complémentarité des acteurs déjà engagés en la matière. 

– Rédiger un rapport sur le vapotage et la réduction des risques au tabac.

– Sensibiliser les parlementaires et les autorités de santé.

– Organiser une conférence à l’Assemblée Nationale afin de faire émerger la vape comme un véritable outil de santé publique. 

Le groupe sera créé aux alentours du mois de février 2020. Vous pouvez donc le rejoindre pour contribuer en adressant un mail à : hello@l630.org 

International : Faire la régulation du cannabis en Tunisie

En Tunisie, la loi 52 prohibe depuis 1992 l’usage et la détention de produits considérés comme stupéfiants. Elle fixe les conditions d’une interdiction violente qui a emprisonné plus de 120 000 tunisiens en trente ans et qui représentent aujourd’hui plus du tiers de détenu dans le pays. 

Face à ce mur, la société civile tunisienne s’engage depuis plusieurs années et un premier assouplissement a été consenti par le Parlement en avril 2017. L630 créé une antenne sur place et entend soutenir les tunisiens engagés en la matière. Une équipe qui sera coordonnée par Michel Sitbon est en cours de création et vous pourrez y contribuer en adressant votre proposition d’adhésion à : hello@l630.org

Les groupes de travail passés

Plan Crack à Paris : Agir pour sortir de la précarité

Selon l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament, les autorités sanitaires ont recensé six fois plus d’intoxications en 2016 qu’en 2010 dues à la cocaïne et à ses dérives, notamment le crack.

A l’heure où le Plan crack est lancé à la Mairie de Paris, L630 joue un rôle d’observatoire, intervient sur le terrain à l’aide d’experts, réunit des témoignages et des remontées du terrain pour mieux déterminer les actions nécessaires à développer.

Objectifs : Produire un support au plan crack à Paris et mobiliser les élus du Conseil de Paris pour la mise en action du projet.  

Informations

Date de création : Juillet 2019

Date de clôture : Octobre 2019

REJOINDRE UN GROUPE DE TRAVAIL

4 + 7 =