Sélectionner une page
Nos derniers articles

Notre réponse à Valeurs Actuelles : Pourquoi avoir soutenu Dry January ?

Comment peut-on être crédible en prônant une régulation du cannabis exempte de lobbys demain alors même que nous sommes incapables de faire taire le lobby de l'alcool s'agissant de campagnes de prévention aujourd'hui ? L630 est une organisation fondée sur la...

Offre de stage – Plaidoyer pour le cannabis thérapeutique

L630 est une organisation et un réseau de la société civile destiné à promouvoir une nouvelle politique des drogues en France et en Europe. Organisé selon des groupes de travail autonome, l’organisation réunit des experts, chercheurs et des personnalités...

Nos vœux pour 2020 : année de la légalisation contrôlée

A l'occasion de la nouvelle année, L630 a publié sur twitter la vidéo de son Président, Yann Bisiou présentant les grandes lignes de son action pour 2020 et les principes qui allaient guider l'année engagée qui s'ouvre. Découvrez nos vœux pour 2020 sur Twitter...

Naloxone : cinq chiffres pour comprendre la situation

+ 400 morts par overdose en 2018 Plus de 400 morts en 2018, l'année 2019 s'annonce être celle d'une nouvelle augmentation des overdoses malgré la mise à disposition de la naloxone en spray nasal en collectivités (hôpitaux, centres de prise en charge...) et en...

Cannabis thérapeutique : Quelle formation apporter ?

Comment former les médecins et les professionnels de santé pour l’expérimentation du cannabis thérapeutique ? L630 suggère à travers la plume de Yann Bisiou une proposition de fond !

L630 organise sa conférence de presse semestrielle le 16 octobre

Le 16 octobre 2019, l’organisation L630 réalise sa première conférence de presse pour évoquer l’actualité des politiques publiques des drogues. Elle reviendra sur les actualités marquantes des dernières semaines et présentera plusieurs éléments-clés pour les prochains jours.

Un véritable plaidoyer pour changer de politique

Proposer et construire
une alternative en quatre pilliers

Si la politique des drogues actuelle est la même depuis de nombreuses années et qu’elle n’a pour l’heure jamais encore souffert d’une quelconque évaluation, il faut construire une alternative cohérente qui puisse répondre aux impératifs essentiels d’une politique publique des drogues. Nous posons quatre piliers essentiels de cette nouvelle politique. 

9

Protéger la jeunesse

Première victime des usages dérégulés ou problématiques, la jeunesse constitue la priorité de toute réforme des politiques publiques des drogues. 

9

Mettre un terme à la violence

Les violences supposées aujourd’hui par un système qui condamne et persécute autant que par celle d’un marché illicite que nul ne peut contrôler sont l’une des priorités à proscrire. 

9

Accompagner les usages

Seuls les usages problématiques constituent un problème pour la société. Le système peut donc se fonder sur la prise en charge de ces usages et promouvoir suffisamment d’outils de prévention afin d’accompagner ceux de la majorité. 

9

Ériger la liberté en droit

Enfin, la réforme des politiques des drogues doit s’appuyer sur le principe essentiel de liberté : la liberté de s’exprimer, de consommer des drogues, de se faire plaisir comme de se nuire. 

Et chacun peut y prendre sa part !

Et si vous suiviez l'actualité des drogues de plus près ?

Vous avez besoin de soutien juridique ?

Vous souhaitez discuter de votre problème avec la communauté ?